Image
Top
Navigation


L’équipe

Les préoccupations artistiques de Sébastien Pesot débordent sa propre pratique. Son implication dans son milieu l’amène à fonder en 2007 le festival Espace [im] Média, pour lequel il a élaboré des programmations en arts médiatiques pour les quatre éditions. Sébastien Pesot a aussi initié et dirigé les cinq éditions de l’évènement AlgoRythm(e)s dont trois à Montréal et deux au Mexique. Il est cofondateur de Perte de signal – un organisme de diffusion et de distribution vidéo. Directeur de Pesot – Organisme de création, Sébastien Pesot a siégé à différents conseils d’administration: PRIM, CQAM et Sporobole.

L’avocate France Mainville, présidente du conseil d’administration de l’OBNL est gestionnaire à l’Université de Sherbrooke. France Mainvile à été directrice adjointe du Centre culturel de l’Université de Sherbrooke et responsable de la galerie d’art pendant quelques années.

Secrétaire du conseil et cofondatrice de l’OBNL, Cloé Berthiaume-Pouliot a toujours eu à cœur d’accompagner les individus et les groupes dans leur développement tout en misant sur l’équilibre agile « opérations versus amélioration continue ». Née à Chypre de parents canadiens, ayant grandi et étudié en Europe (droits et sciences politiques), elle s’installe en 2006 à Montréal pour compléter un DESS en Gestion d’Organismes Culturels (HEC). Elle intègre par la suite le monde de la créativité événementielle, d’abord Juste Pour Rire (2007-2008) puis le Cirque du Soleil (2008-2020) dans le but de mettre à profit ses compétences juridiques et organisationnelles. Ses expériences des dernières années lui ont permises de mettre le doigt sur sa passion, le développement organisationnel : partenaire de terrain pour intégrer la philosophie agile au sein d’une équipe hors TI, conseillère créative pour des réflexions stratégiques, facilitatrice de rencontres (révision de processus/rétrospective), porteuse de l’approche amélioration continue et gestionnaire de projets définissent sa boîte à outils pour accompagner les groupes dans la création de valeur et ramener l’engagement des individus au cœur de l’action.

Suzanne Pressé est coordonnatrice des expositions et de l’animation à la Galerie d’art du Centre culturel de l’Université de Sherbrooke, observe le travail de l’artiste depuis plusieurs années. Le titre de sa thèse de doctorat: Les expositions du Musée du Québec, “Entrez vous réchauffer au musée. . . ” : le paradoxe du Musée du Québec produire de l’histoire et la valider pour le compte de l’Etat.

Audrey Bellegarde est aux communications pour le Théâtre du Double signe et pour Côté scène en plus d’être une membre active de LPBN.

 

Archives

Président du conseil d’administration de 2013 à 2016 et cofondateur de l’OBNL, Gilles Prince a fait carrière en communication d’entreprise durant plus de 30 ans. Depuis une dizaine d’années, il s’intéresse à la situation socioéconomique des artistes et des organismes culturels. Il a siégé à de nombreux conseils d’administration de centres d’artistes, d’organismes régionaux et nationaux (RCAAQ, Sporobole, 3e Impérial, Art Prim, CCE, etc.) qui ont pour mission le développement de la pratique artistique professionnelle. Actuellement, il travaille à titre de consultant en communication et développement des organismes culturels privilégiant une approche systémique des problématiques propres à ce secteur d’activités.

Trésorier de l’organisme de 2013 à 2015 et cofondateur de l’OBNL, Matthieu Gauvin est un autodidacte passionné d’arts visuels et de littérature. D’abord directeur adjoint à l’accueil et aux évènements spéciaux au Monument-National (1992-1999), il occupe ensuite un poste de superviseur au Musée des beaux-arts de Montréal (2000-2009). Collectionneur actif depuis 2004, il a un intérêt marqué pour le travail sur papier et pour la peinture émergente québécoise. En 2004, il fonde la Société des Arts sur Papier (SAP) et produit plus d’une quinzaine d’expositions. De 2006 à 2009, il devient directeur général de l’Association des galeries d’art contemporain (AGAC) et met en place la foire Papier. Depuis 2011, il agit comme conseiller à l’acquisition auprès de clients privés et corporatifs.

Auteure et critique d’art et cofondatrice de l’OBNL (2013 -2019), Claire Moeder a titre de chroniqueuse pour le webzine ratsdeville depuis 2010 et a contribué aux publications Les Espaces de l’image (MPM, Montréal, 2009) et Christian Marclay : SNAP ! (Éditions les Presses du Réel, Dijon, 2009). Diplômée d’une Maitrise en histoire de l’art et métiers de l’exposition (Rennes, 2008), Claire Moeder a présenté ses recherches sur l’artiste-commissaire lors d’un colloque (UdM, 2009) et puis dans la revue Marge (Paris). En 2013, elle obtient la résidence de commissaire de l’International Studio and Curatorial Program de New York décerné par le CALQ.